Anglicisme fréquemment utilisé

À vos dicos mes comparses!

Le Petit Robert nous explique qu’un anglicisme est « une locution propre à la langue anglaise ».  Nous rentrons dans la catégorie des emprunts (autre sujet à explorer sur mon blogue de traduction), ce qui n’est pas mauvais en soi.  Plusieurs emprunts on fait leur chemin d’une langue quelconque à une autre.

La problématique se situe au niveau d’un mauvais usage.  Ainsi, un anglicisme est un mauvais usage dans lal angue française d’un mot qui origine de langue anglaise.

Un de mes exemples « préféré » ? Eligibilité.

Référons-nous à nouveau au Petit Robert, qui définit l’égibilité ainsi : « qui rempit les conditions requises pour pouvoir être élu ». Il s’agit ici d’une situation particulière, qui ne s’applique pas à l’usage fréquent qu’on en fait.  Qui ne s’applique pas au sens qu’on veut lui donner.

Alors, on parle d’ admissibilité, soit le « fait d’être admissible (à un concours, à un emploi) ».  Ha! Nous ne sommes pas très avancés. Développons davantage avec la définition du verbe (admettre) qui signifie accepter, permettre, autoriser, voire même déclarer recevable en justice

Pour résumé, nous dirons plotût

« Suis-je admissible au nouveau poste en informatique ? »

et non

« Suis-je éligible au nouveau poste en informatique ? »

Publicités